Actu

Parmi les catégories de troisième pilier suisse, lequel correspond à votre demande ?

La Suisse, connue pour ses montagnes, ses montres et son chocolat, se distingue également par son système de prévoyance unique au monde : les trois piliers. Ces piliers constituent le fondement de la sécurité sociale helvétique, couvrant les risques liés à la vieillesse, à l’invalidité et à la perte de revenus. Si vous résidez en Suisse ou si vous envisagez de vous y installer, comprendre ce système est crucial pour votre sécurité financière future.

Le pilier lié 3a

Le pilier lié 3a est une forme de prévoyance personnelle qui permet d’épargner pour la retraite avec un cadre fiscal avantageux. Il est accessible aussi bien aux salariés qu’aux travailleurs indépendants et aux frontaliers. Les contributions au pilier 3a sont déductibles de votre impôt sur le revenu, jusqu’à un certain plafond fixé annuellement par l’Office fédéral des assurances sociales.

Investir dans un pilier 3a peut se faire de deux manières : soit par un contrat d’assurance vie lié, qui inclut souvent des prestations en cas de décès ou d’invalidité, soit par un compte de prévoyance auprès d’une banque. Dans les deux cas, vous vous constituez un capital que vous pourrez utiliser à partir de l’âge légal de la retraite, tout en bénéficiant d’avantages fiscaux non négligeables pendant la phase d’épargne. N’hésitez pas à cliquer ici pour aller plus loin : https://www.fluxenet.fr/suisse-zoom-sur-le-troisieme-pilier.html.

Le pilier libre 3b

Quant au pilier libre 3b, il offre une flexibilité encore plus grande. Ce pilier ne requiert pas de versements réguliers et est ouvert à tout le monde, sans distinction. Le 3b est souvent utilisé pour se constituer un capital en vue de besoins futurs, tels que des soins de santé ou d’autres projets personnels.

Les règles fiscales régissant le pilier 3b varient d’un canton à l’autre et ne sont pas aussi avantageuses que celles du pilier 3a. Néanmoins, le pilier 3b permet une plus grande liberté dans le choix des investissements et des prestataires, ainsi qu’une disponibilité plus souple du capital.

En combinant judicieusement les piliers 3a et 3b, vous pouvez optimiser votre prévoyance et vous assurer que vos besoins seront couverts à chaque étape de votre vie. Mais comment savoir lequel de ces piliers correspond le mieux à vos attentes et à votre situation actuelle ?